Il était une fois, il y a 10 ans, une professeure de français qui enseignait à ses élèves l’art de la chevalerie, de la courtoisie, les grands récits épiques…

Bénédicte est passionnée de littérature médiévale et plus particulièrement de la légende arthurienne. C’est tout naturellement qu’elle fréquente depuis plus de 15 ans le centre de l’Imaginaire Arthurien à Comper, dont Claudine Glot, éminente spécialiste en la matière,  est la fondatrice et la présidente.

Mais force est de constater qu’en Touraine, Bénédicte ne trouve pas son compte. C’est ainsi qu’elle décide de créer Les Passeurs de Légendes en hommage aux nombreux étés passés à Brocéliande, en costume. Elle rêve par ce biais-là de réenchanter le monde en racontant, en transmettant les plus belles légendes qui soient, les plus beaux textes de la littérature médiévale, en retournant quand il le faut aux sources celtiques !

Le rôle primordial des femmes dans la Légende Arthurienne

Elle veut faire sortir des pages des manuscrits ces personnages qui la fascinent pour les présenter vraiment dans leur symbolique, dans leur complexité, loin des clichés et des stéréotypes sur le Moyen Age. Elle veut faire connaître autrement  cette époque si longue et si riche à travers sa littérature, laissant à d’autres la reconstitution. Sans doute est-ce aussi parce que la reconstitution accorde somme toute assez peu de place aux femmes alors que les personnages féminins dans la littérature tiennent une place majeure. Elle veut montrer autre chose que ce mâle Moyen Age que l’on voit partout.

Elle choisit donc un nom pour l’association. Et elle dessine un premier logo : un cerf blanc qui guide vers l’Autre Monde, le monde des merveilles, devant un pommier bleu, hommage à Barjavel et à son Enchanteur.


Il lui faut s’entourer de passionné.e.s. La première à répondre à son appel, est Justine, une de ses anciennes élèves à qui elle a transmis la passion des chevaliers et des quêtes. Elles ne savent alors pas trop ce qui va se passer mais elles commencent à conter rien que toutes les deux. C’était en 2008 au château du Rivau.

D’autres élèves, Thibaud, Audrey Martin, Mona, Camille, se lancent dans l’aventure avec humour et bonne humeur.

Les conteurs deviennent des comédiens et comédiennes. Ils créent alors leurs premiers combats.

Le rêve de Bénédicte se réalise ! Les personnages légendaires sortent des pages enluminées.

Puis, au fil du temps, des ami.e.s, Isabelle et Jérôme, les rejoignent, ainsi que  Sophie, la mère de Justine, devenue la Morrigan, et des inconnus rencontrés lors de prestations deviennent des Passeurs. Une nouvelle génération d’élèves et d’enfants d’amis rejoignent la troupe.

Les Passeurs musiciens prennent leurs instruments et accompagnent les combats de musique épique.

De château en forêt, de forêt en château, les Passeurs ont grandi ayant à cœur de toujours faire mieux, d’aller plus loin.

Les Passeurs en répétition

Aujourd’hui, les Passeurs exercent des professions très variées : professeures, ingénieur, éditrice, dirigé de communication, cheffe d’établissement, étudiantes, comédien.ne.s. Chacun.e s’investit et sait consacrer son temps, ses week-ends, ses vacances, pour répéter avec passion et sérieux, pour se dépasser à chaque représentation, afin de proposer des spectacles qui font voyager dans les légendes qui les animent.

Dix ans après, l’association est devenue beaucoup plus qu’une troupe : c’est un peu une tribu,  une grande famille où  il y a beaucoup de complicité ; c’est une bande de fous et de folles heureux et heureuses de se retrouver pour donner du rêve à ceux et à celles qui viennent les voir.

En 2017, les Passeurs de Légendes fêtent les 10 ans de l’association. Des spectacles et conférences extraordinaires vont ponctuer cette année anniversaire.

Pour être informé des prochains évènements des Passeurs, abonnez-vous au site internet ou suivez la page Facebook.

Publicités