La reine d’Irlande

Dans l’histoire de Tristan et Yseult, je joue le rôle ambivalent d’une reine guerrière, digne, mystérieuse et détentrice des secrets de magie et celui d’une mère qui doit laisser sa fille partir dans un monde « où les femmes n’ont pas de droit ».

Sophie
Sophie

Ne devant rien laisser paraître de son déchirement, elle est néanmoins un guide pour sa fille Yseult.

Lors d’une scène initiatique, où la dernière leçon d’escrime devient une leçon de vie pour sa fille qui va devenir femme et qui devra coûte que coûte conserver sa dignité, sa féminité et sa force issue de Dana, – la reine va lui rappeler ses origines, son rôle de femme libre et guerrière. En fière fille d’Irlande, Yseult pourra ainsi accomplir son destin, soutenue par sa reine, sa mère, son guide.

J’aime ce rôle car je joue cette scène avec ma propre fille… C’est donc très symbolique pour moi.

Publicités